Programmation



 
 
Affiche Twin Noêl 2020_sanspub
IMG_2985

LES LECTURES CIRCASSIENNES

(dès 15h – Spectacle jeune public)

Vous aimez la littérature jeunesse et ses héros ?

Les saltimbrés aussi !

Et ils prennent un malin plaisir à jongler avec les histoires et les personnages…

Avec eux, Olivia perd la boule, Carla danse sur le fil de la mode, le type se prend la vie dans la figure, les soucis s’envolent comme des nuages et la chaise bleue vous fait perdre l’équilibre.

Victor_carre

VICTOR     [21:30]

 (Pop française)

Sans pseudonyme ni artifice, Victor met en musique ses sentiments. C’est avec une sincérité déconcertante que le jeune autodidacte joue la carte de l’introspection et partage ce qui le touche directement : amour, déceptions, morosité quotidienne.

Un habile paradoxe caractérise cependant ses titres, car s’il est parfois amer, la douceur avec laquelle il l’exprime est aussi emplie d’espoir.

Réverbe accentuée, amplitude des notes… Il souffle dans la voix de Victor un vent de chaleur et d’intimité. Comme une confession au creux de l’oreille, accompagnée tantôt de son synthé seul, tantôt d’une guitare acoustique et parfois enrichie d’un combo basse/batterie. Il chante souvent, parle parfois.

Baigné dans la musique depuis l’enfance, c’est tout naturellement qu’il s’est mis à composer à partir d’influences riches et variées (Raphaël, Flavien Berger, Tim Dup, Hervé, L’impératrice…) La sensibilité palpable et sa fragilité assumée font de Victor un de ces artistes qui touche en plein coeur.

Rouquine-4-©Thomas-Dilis72-1

ROUQUINE    [21:30]

(Electro Pop)

Ces deux bruns dont l’un tire sur le gris chantent le spleen avec une ironie mordante, dans une langue explicite et poétique.
Les mélodies sont obsédantes et la tête bouge sur une électro-pop élégante et racée.
Les mots sont comme des percussions qui frappent au ventre. Ça remue et ça fait marrer.

L’amour, les mômes, la mort, le sexe…

Rouquine aime bien James Blake et Boris Vian, Alt-J et Orelsan.

En live, les arpèges d’une guitare électrique planent et s’ajoutent aux claviers, les deux voix se mêlent dans des harmonies baroques et atmosphériques. Rouquine se barre, pays lointain et grands espaces, mais les rythmiques se musclent et on garde toujours le corps en mouvement, pieds au sol.

Jouant avec les codes urbains sur des thèmes actuels, Rouquine dépoussière la chanson et prend son public à contre-pied. »

BILLETTERIE